Ligne du dos


Comte Henri De Bylandt
1894/1904

Pas trop court, un peu arqué au-dessus des reins


Lionel Jacob 1901

Il y a une tendance en Angleterre de rechercher une ligne de dos de niveau et un dos court. Tous les meilleurs spécimens ont les reins légèrement arqués, et le dos ne doit pas être trop court


Standard 1935

Rein puissant


Standard 1960

Rein puissant


Dr Guy LESCURE 1961

"LE TERRIER DE LHASSA" 1961

“Le corps est allongé, et les membres assez courts; les membres antérieurs sont un peu plus courts que les postérieurs“ (page 28 )

“Ligne de dessus rectiligne, mais légèrement plongeante vers l’avant, la hauteur au rein étant un peu plus grande que la hauteur au garrot“ ( page 37 )
Hamilton Katha
Hamilton Katha

“Les membres postérieurs sont plus hauts que les membres antérieurs. Chez un sujet mesurant 24 cm au garrot, la hauteur du rein est de 25,5 cm.” ( page 39 )


Standard 1972

Ligne du dessus droite. Le rein est fort


A.K.C. Standard 1978

Le rein puissant


C.K.C. Standard 1982
(Canada)

Ligne du dessus de niveau.


A.N.K.C. Standard 1987
(Australie)

Dos: ligne du dessus droite.
Rein: fort.


F.C.I. Standard 1987

Ligne du dessus droite. Le rein fort.


F.C.I. Standard 1998

Dos: ligne du dessus droite.
Rein: fort.


F.C.I. Standard 2004

Dos: Ligne du dessus droite
Rein: Fort


Jigme TARING
"Parmi les caractéristiques d’un Apso de pure race, on peut noter que le corps est plutôt allongé et que les pattes de devant sont un peu plus courtes que les pattes de derrière. "

(notes sur les Chiens Tibétains écrites par J. Taring et trouvées dans la Blibliothèque du Dalaï Lama par Nicole Mukholy)

La fille de Tsarong Shape a épousé Jigme Taring,Tibétain, parlant Anglais et éduqué aux Indes.

" Tibétain hautement respecté, il a servi pendant dix huit ans comme fonctionnaire de haut rang à Lhassa puis ensuite en exil où il devint le Directeur de l’Education Tibétaine jusquà sa retraite en 1975 "

(page 162 – " All About The Lhasa "- Juliette Cunliffe)
Satroma
Satroma

"M. Jigme Taring était recommendé par le Quatorzième Dalaï Lama comme étant une autorité dans les Lhassa Apsos….
… M. Taring a été désigné comme juge specialisé dans les races Tibétaines par la F.C.I. et a jugé au moins trois expositions de ILAA "

(page 255-256 – " The New Complete LHASAAPSO " - Norman et Carolyn Herbel.)

Ceci semble une preuve suffisante de l’expertise de M. Taring dans les Lhasa Apsos.

Lady Freda VALENTINE

Lady Freda Valentine, qui acquit son premier Lhasa au début des années 30 et jugea beaucoup des premiers chiens, trouvait que ceci était un aspect très important du type du Lhasa. Dans ses jugements lors de ses dernières années, elle se plaingait souvent que les chiens avaient perdu leur " poupe " (se référant à la haute poupe d’un navire).



Dr C. MARLEY

Dans sa magnifique analyse sur les Lhassas Tibétains " Faits au Tibet " écrit:

" De la même manière, il n’est fait aucune mention dans le standard au sujet de la ligne du dos. Presque tout le monde semble préférer la ligne du dos de niveau. En effet, dernièrement il y a une tendance vers une ligne de dos plongeante comme chez le setter.
Hamilton Samada
Hamilton Samada
Mais avant de faire de la ligne du dos une qualité sine qua non, nous devons nous demander quel est l’usage que le chien en ferait. Une considération générale des caractéristiques nécessaires dans la construction des chiens sauteurs, suggérerait que le Lhassa se conforme à cette efficacité incluant le fait d’être un peu plus haut à l’arrière. Pensez-vous que c’est la raison pour laquelle nous trouvons cette " faute " si souvent ?

"Histoire des Standards des Lhassa Apsos":

... En fait aucun animal ne devrait avoir la “Ligne du Dos” de niveau car seulement une petite part de la colonne vertébrale devrait être de “niveau”.



Dr S.D. SHAMA

En plus de cela, selon le Dr S.D. Sharma, cette caractéristique donne aux Lhassas leur démarche" trotte-menu " si typique de la race.



Le Lhasa n’est pas le seul chien à avoir cette caractéristique. Déjà Ronsard lorsque les veneurs de son temps cherchaient à produire les meilleurs chiens de meute écrivait :
" et la jambe derrière plus longuette un petit que la jambe première "



Comme le Dr Marley le fait très justement remarquer, cette " poupe " est souvent considérée par les Juges, comme un " défaut ". Malgré cela, c’est une caractéristique de la race, faite et modelée pour le milieu ambiant et, à mon avis, c’est une erreur de notre manière occidentale de concevoir les choses que de la supprimer.

Le type authentique a une ligne de dos droite, non parallèle au sol, mais légèrement plongeante vers l’avant. Pour moi, cette caractéristique détermine la pureté de la race.

Les premiers Hamiltons Américains et les Annapurnas Français dont l’origine venait de Xeres (importé du Tibet) et Hamilton Kangmar, l’avaient tous.






Commentaire:

Texte anglais : BACK TOPLINE
Texte français : LIGNE DU DESSUS


Avant de traiter ce point, il faut rappeler ici deux choses importantes:


1- Différents types de dos:

1 - Le dos droit ou de niveau
2 - Le dos en carpe, concave, harpé ou voussé (xyphose)
3 - Le dos ensellé (lordose), convexe ou creux

2 - Le chien, qu’il soit Chi-ouah-ouah ou Saint Bernard, a:

7
vertèbres cervicales = cou
13
vertèbres dorsales = dos
7
vertèbres lombaires = reins



STANDARD du LHASSA APSO 2004

Dos : Ligne du dessus droite
Rein : Fort


Cela signifie tout simplement que chez le Lhassa, “la ligne du dessus” doit être du type de dos n°1, c'est à dire qu'elle ne doit pas être carpée ni ensellée, mais droite ou à niveau.

Quant au rein fort, c'est-à-dire bien musclé, il est logique qu'il soit légèrement arqué ou harpé sur les 7 vertèbres lombaires qui suivent les 13 vertèbres thoraciques ou dorsales.

- Comte Henri de Bylandt (1894-1904): La ligne au dessus des reins, est un peu arquée.
- Lionel Jacob(1901) : Les meilleurs spécimens ont les reins légèrement arqués.

Toute autre interprétation semblerait erronée.

Voici d’ailleurs quelques exemples concernant la “ligne du dessus” dans des standards d’autres races.

TERRIER du TIBET
Dos: Droit. (Type n° 1)
Rein: Court, légèrement voussé

SHI TZU
Dos: droit. (type n° 1)
Rein: bien attaché et solide .

TERRIER NOIR RUSSE
Dos: Droit (type n° 1), large, musclé.
Défauts: Dos faible, étroit, insuffisamment musclé.
Défauts graves: Dos ensellé (type n° 3); dos voussé (type n° 2).
Rein: Court, large, musclé, légèrement harpé.
Défauts: Rein long, insuffisamment harpé.
Défauts graves: Rein affaissé, étroit ou très voussé

DOBERMANN
Dos: court et ferme, les garrots nettement sortis. Il ne doit pas être exagérément voussé (type n° 2)
Reins: bien musclés.
Croupe: basée sur le sacrum, est arrondie et n’est pas tombante.

BILLY
Dos: Assez large, fort et un peu convexe (type n° 2)
Rein: Large, légèrement harpé

BRUNO de JURA
“Ligne du dessus” : ensemble cou, dos, croupe et queue forment une ligne harmonieuse et soutenue.
Garrot: Discrètement marqué, encolure dégagée et élégante.
Dos: Compact et droit.
Rein: Bien musclé, souple.
Croupe: Légèrement inclinée, allongée, bien intégrée dans la ligne du dos, pas plus haute que le garrot. Crête iliaque pas trop saillante.

Ainsi on voit que seul le “dos” est droit et non pas la “ligne du dessus”.

Il est intéressant aussi, de noter que la mention sur la “ligne du dessus” n'apparaît qu'à partir du standard de 1972, alors que “rein fort” est mentionnée dès le standard de 1935 et même avant.

Il existe également un type de dos, admis pour certaines races, le “dos relevé”, la croupe étant plus haute que le garrot. C’est le cas du Lhassa Apso selon le Dr Lescure, Jigme Taring, Lady Freda Valentine,Dr . C. Marley et Dr.S.D. Shama.

SHAR-PEÏ
Ligne du dessus: elle plonge légéèrement derrière le garreau pour se relever légèrement sur le rein.
Dos: court, solide.
Rein: cour, large, légèrement voussé.
Croupe: plutôt plate.
Standard F.C.I n° 309

Cette mise au point aide d’ailleurs à comprendre les differences entre le texte anglais et le texte français dans les standards respectifs

Le texte anglais: Back : Level topline
Loin : Strong
Le texte français: Ligne du dessus droite
Rein : Fort

Le texte anglais dit “ligne du dessus de niveau” alors que le texte français dit “ligne du dessus droite”.ce qui n’est pas du tout la même chose. “De niveau” veut dire horizontal, ce qui n’est pas le cas de “ligne droite.”

“Back” = Dos, et “Ligne du dessus” non plus, ne sont pas du tout la même chose, le dos ne comprenant que les 13 vertèbres dorsales alors que la ligne du dessus comprend les 7 vertèbres cervicales, les 13 vertèbres dorsales et les 7 vertèbres lombaires.

Le Docteur Vétérinaire Maurice LUQUET - écrit dans “Le Chien”, page 222:
Les deux régions voisines du dos et du rein sont si intimement liées qu'on peut sans inconvénient les englober dans une seule description. C'est d'ailleurs pourquoi on a l'habitude en cynologie de désigner cette région dorso-lombaire sous le nom de “ligne du dessus”. Il conviendrait mieux pour les exprimer correctement de parler de “région du dessus” et non “ligne du dessus”.

Que l’on parle de “Ligne du dessus” ou de “Région du dessus”, cela ne résoud pas le problème. Le problème vient du fait que dans “Ligne du dessus droite” comme l’écrit le Dr Luquet, on englobe la région dorsale avec la région lombaire alors qu’en anglais on ne parle que du “Back topline”, c’est-à-dire:

Topline: line formed by the withers, back, loin, and croup (ligne formée par le garrot, le dos, les reins et la croupe).


IL SERAIT DONC PLUS CORRECT DE DIRE:

“TYPE DE DOS”
et non
“LIGNE DU DESSUS”